Sous le parrainage d’Olivia GRÉGOIRE, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme

8h00 Accueil des participants – Café / Networking

9h00 – Accueil

  • Martine BERTHET, sénatrice de la Savoie, vice-présidente de la délégation sénatoriale aux entreprises

9h10 – Allocution d’ouverture

  • Olivia GRÉGOIRE, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme

9h20 – Le travail en France : « entre quête de sens et nouvelles aspirations »         

Présentation d’une étude réalisée par Opinion Way pour les Assises Sens et Travail

  • Pierre-Etienne BOST, directeur conseil, Opinion Way
  • Stéphane LEFEBVRE-MAZUREL, directeur des pôles, Opinion Way

9h35 « Le travail est-il (toujours) le propre de l’homme ? »

  • Pascal PICQ, paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France

9h50 – Session 1 : La perspective individuelle – « Travailler pour quoi ? »

Alors que l’urgence écologique appelle à limiter la production et la consommation pour se tourner vers une économie circulaire plus respectueuse de la nature, se pose dorénavant la question du sens du travail et de ce qu’il signifie pour chacun : « pour quoi travailler ? », « comment rendre cohérent le travail avec mes aspirations ? ». Les travailleurs souhaitent en effet que leurs singularités mais aussi leurs réalités soient davantage prises en compte par les entreprises.

« Travailler pour quoi ? » : pitch introductif d’un étudiant de l’Institut Mines-Télécom

Keynote introductive : Hélène VALADE, présidente, ORSE

Table ronde

Modération : Nathalie BOYER, déléguée générale, OREE

Intervenants :

  • Laurence BRETON-KUENY, vice-présidente, ANDRH
  • Dct Manel DARDOURI, chercheure, Square Research Center
  • Aurélie GHEMOURI KRIEF, associée, Cabinet Plein Sens
  • Dirigeant d’une société d’intérim ou de recrutement

10h50 – Session 2 : La perspective collective – « Travailler comment ? »

D’une organisation centrée sur le produit, les entreprises se tournent désormais vers leurs clients et s’organisent en conséquence pour mieux les servir. Comment concilier aspirations individuelles des collaborateurs avec les objectifs de l’entreprise, par nature collectifs ? A cette question de la réponse à ces aspirations s’ajoute celle du  « pour qui je travaille ? » dans un contexte de multiplication des plateformes et de stratification du tâches résultant de son organisation en chaines de sous-traitance : quelle évolution des modèles de travail, de collaboration, de management ? Que deviennent, dans ce contexte, le sentiment d’appartenance à une entreprise et l’adhésion à un projet collectif ?

« Travailler comment ? » : pitch introductif d’un étudiant de l’IPAG Business School

Keynote introductive 

Table ronde

Modération : Julien BORDERIE, partner, Square Management

Intervenants :

  • Viviane CHAINE RIBEIRO, présidente, FTPE
  • Eric PERES, secrétaire général, FO Cadres
  • Représentant d’une ESN / éditeur de solutions collaboratives

11h50 – Session 3 : La perspective « Le travail pour faire société ? »

L’entreprise est-elle en train de devenir un « lieu d’engagement » collectif ? Peut-elle mettre le travail de ses collaborateurs et ses performances au service du bien commun et contribuer ainsi à relever les défis économiques, environnementaux, sociaux, scientifiques ou culturels de notre temps ? L’entreprise va-t-elle laisser la place à d’autres lieux et à d’autres formes de travail collectif ? Comment concilier les nouvelles aspirations des collaborateurs avec l’injonction de performance et de rentabilité qui est le propre de l’entreprise ?

« Le travail pour faire société ? » : pitch introductif d’un étudiant de l’Université Paris-Dauphine – PSL 

Keynote introductive 

Table ronde 

Modération : Lydie RECORBET, chargée de mission RH et RSE, ORSE 

Intervenants :

  • Franck AMALRIC, principal RSE et finance durable, Square Management
  • Geneviève FERONE CREUZET, co-fondatrice du cabinet Prophil, vice-présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme
  • Anne LE GOFF, directrice générale déléguée, Crédit Mutuel Arkéa
  • Johan RENAUD, directeur opérationnel, Groupe GPA
  • Fabrice VAN KOTE, secrétaire général, ANRH

12h50 – Conclusion